Performance Aviron


Jean-paul Tauguier


Le 03/01/2011 15:59

Les gestes de l'aviron en 4 étapes : 4ème étape

conseil

Les gestes de l'aviron en 4 étapes : 4ème étape

LA PRISE D'EAU

Grâce à la vélocité de la prise d'eau, les rameurs évitent un freinage important. Le bateau garde un bon niveau de vitesse lors de l'inversion du geste. De plus les rameurs immergent les palettes dans l'eau sans perdre d'amplitude.

- Les angles des jambes et du tronc avec les cuisses, sont fermés. Les palettes se trouvent dans la position maximale sur l'avant, pêtes pour l'immersion. Les tibias sont verticaux, les bras allongés avec les épaules étirées et le tronc parallèle aux cuisses.

- Les rameurs commencent à mettre les palettes dans l'eau en ouvrant l'angle que forme les bras avec le tronc. Les autres angles (les cuisses avec les tibias et les cuisses avec le tronc) restent fermés. par ce geste, les rameurs gardent la longueur de propulsion.

- L'angle bras-tronc continue de s'ouvrir et les palettes sont immergées sans que les rameurs ne bougent (les tibias sont toujours verticaux).

- La prise d'eau s'achève. La propulsion commence à partir d'une position fermée des angles du corps. C'est indispensable pour une application efficace de la puissance sur la plus grande amplitude possible.

- le tronc est maintenu dans sa position, les bras et les épaules restent étirés. Ces conditions permettent la transmission de la poussée des jambes. Les palettes restent juste en-dessous de la surface.

Partager sur Delicious Partager sur Digg Partager sur Facebook Partager sur Twitter.

Ce qu'ils en pensent

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour laisser un commentaire.

 

Aucun commentaire pour ce conseil

Sport Responsable GENERALI