Technique Footing / Running


antoine champolier


Le 22/09/2010 09:55

Echauffement pour la course à pied

 

Tout d’abord, il existe deux types d’échauffements pour la course à pied :

 

- Un échauffement cardio-ventilatoire progressif va permettre d’aborder la course à pied en limitant le sentiment d’asphyxie. Il s’agit de trouver son rythme respiratoire naturel pour se sentir à l’aise dès le début et laisser la respiration se caler à son allure.
- Un échauffement musculaire est également indispensable. En démarrant très lentement et progressivement la course à pied vous allez « réveiller » les différents groupes musculaires sollicités.

 

 

Ces deux types d’échauffement préalables à la course à pied sont à respecter scrupuleusement avec une attention particulière lors de certains cas :

 

- Si vous allez courir tôt dans la journée, sachez que le « réveil » musculaire est alors absent, ces échauffements peuvent vous éviter certaines blessures.
- Si vous êtes amenés à aller courir sur un terrain vallonné ou varié, nous vous conseillons de marcher pour commencer. Vous allez particulièrement solliciter vos chevilles, n’hésitez pas à faire quelques exercices à l’arrêt.
- Avec l’âge la nécessité de s’échauffer correctement et longtemps est plus forte pour préparer l’organisme aux meilleures conditions de course.
- Si vous avez déjà connu des blessures, passer un peu plus de temps à l’arrêt avant d’aller courir afin de mobiliser et échauffer la région concernée.

 

Ces échauffements sont bien évidemment à adapter en fonction de votre morphologie, de votre âge et votre expérience.



Retrouvez l'article original sur Pratique.fr

 

Partager sur Delicious Partager sur Digg Partager sur Facebook Partager sur Twitter.

Ce qu'ils en pensent

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour laisser un commentaire.

 

Aucun commentaire pour ce conseil

Sport Responsable GENERALI