Technique Judo


Pierre-louis Etienne


Le 14/12/2010 11:40

Judo : techniques d'entraînement

conseil


Les techniques d'entraînement :

Entraînement seul - (Tandoku renshyu) :

Cette forme d'entraînement constiste à répéter les mouvements techniques dans le vide. L'objectif est d'apprendre à placer son corps dans l'espace par rapport à son adversaire imaginaire. Il permet de progresser sur le placement et l'équilibre du mouvement.




Entrée de mouvements répétés - (Uchi komi) :

Uchi Komi signifie littérallement "rentrer dedans". Cette forme d'entraînement se pratique avec un partenaire pour travailler en répétition l'entrée d'une projection. Le travail se limite au déséquilibre, au placement de son corps et lancement de la technique sans faire chuter. Il permet de progresser sur l'entrée du mouvement (avec ou sans combinaisons).




Répétition de mouvements avec chute - (Nage-komi) :

Nage Komi se pratique également à deux. Il est en quelque sorte la suite de l'Uchi Komi puisqu'en plus de répéter l'entrée et le placement de la technique, on fait chuter son partenaire à chaque fois. Ce travail se pratique également au sol (Ne Waza), dans ce cas également, le mouvement est répété entièrement (jusqu'à la finalisation).




Entraînement réciproque en déplacement - (Yakusoku geiko) :

Yakusoku geiko signigie "l'opportunité". Cet exercice ressemble au Nage Komi mais inclus également le déplacement permanent des deux partenaires qui placent leurs techniques des que l'opportunité se fait sentir. Uke chute à chaque fois et ne doit ni bloquer, ni esquiver, ni contrer les attaques.




L’un attaque, l’autre résiste - (Kakari geiko) :

Le Kakari Geiko est une forme de randori dans laquelle les deux partenaires choisissent un rôle (Tori ou Uke) et le conserve jusqu'à la fin de l'exercice. Tori attaque constamment Uke qui doit se défendre légèrement (sans bloquer complètement) afin de lui permettre de travailler ses placements et ses entrées.




Combat souple, sans attribution de points - (Randori) :

Littérallement "entraînement libre", le randori est une forme de combat souple dans lequel les deux partenaires s'efforcent de mettre en pratique leurs judo sans opposer une résistance trop importante. Il est donc important de ne pas bloquer l'autre, tout en opposant une résistance suffisante pour simuler les conditions d'un combat.




Combat en compétition, avec attribution de points - (Shiai) :

Il s'agit cette fois ci de combat comme en compétition. Les deux partenaires attaquent et défendent pleinement.


Partager sur Delicious Partager sur Digg Partager sur Facebook Partager sur Twitter.

Ce qu'ils en pensent

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour laisser un commentaire.

 

Aucun commentaire pour ce conseil

Sport Responsable GENERALI