Bien etre Nia



Le 09/12/2018 19:30

Des conseils pour purifier naturellement son foie après les fêtes

conseil


De nombreux partisans de la phytothérapie suggèrent d'utiliser des herbes pour améliorer la santé de votre foie, un organe responsable de l'élimination des toxines de votre corps. En effet, certaines recherches montrent que certaines herbes et huiles essentielles peuvent aider à lutter contre des troubles du foie tels que la cirrhose (cicatrisation du foie) ou des infections telles que l'hépatite B et l'hépatite C (virus connus pour provoquer une inflammation du foie). Voici un aperçu de plusieurs herbes qui semblent prometteuses comme moyen naturel d'améliorer la santé du foie:

Le Chardon Marie

La silymarine est le principal ingrédient actif du chardon-Marie. La silymarine est à la fois un anti-inflammatoire et un antioxydant. Le chardon-Marie est parfois utilisé comme traitement naturel pour les problèmes de foie. Ces problèmes de foie incluent la cirrhose, la jaunisse, l'hépatite et des troubles de la vésicule biliaire.

À ce stade, il n’existe pas suffisamment de données scientifiques pour déterminer si le chardon-Marie peut ou non contribuer à soulager les problèmes de foie. Certaines recherches antérieures suggèrent que le chardon-Marie pourrait aider les personnes atteintes d'une maladie du foie liée à l'alcool. D'autres études ne montrent aucune amélioration de la fonction hépatique chez ce groupe de personnes.

Certaines études montrent également que le chardon-Marie pourrait offrir un bénéfice potentiel aux personnes dont le foie est endommagé par des toxines industrielles, telles que le toluène et le xylène.

Il faut plus d'informations avant que les médecins puissent dire que le chardon-Marie profite réellement au foie.

Comment l’utiliser :

Le chardon-Marie peut être pris par voie orale dans les suppléments ou dans le thé. Le chardon-Marie peut être combiné avec d'autres herbes.

Effet secondaire :

En règle générale, le chardon-Marie provoque peu, voire aucun, d’effets secondaires graves. Des études démontrent qu’il est sans danger s’il est pris pendant 41 mois.

Le chardon-Marie peut causer la diarrhée. Plus rarement, il peut provoquer des nausées, des ballonnements, des gaz et des maux d'estomac.

Les femmes qui allaitent ou enceintes devraient éviter d'utiliser le chardon-Marie.

Si vous êtes allergique à l'ambroisie, évitez également le chardon-Marie. Le chardon-Marie peut provoquer une éruption cutanée ou entraîner une réaction allergique grave.

Puisque le chardon-Marie peut imiter les effets de l'œstrogène, certaines femmes devraient éviter cette plante. Cela inclut les femmes atteintes de fibromes ou d'endométriose. De plus, les femmes atteintes d'un cancer du sein, de l'utérus ou de l'ovaire ne devraient pas prendre du chardon-Marie.

Informez toujours votre médecin de tout supplément que vous prenez. Le chardon-Marie peut interagir avec certains médicaments.

L’artichaut

L’artichaut protège le foie et il est et aide à sa récupération en cas de maladie hépatique. Il favorise la fonction biliaire. - Les acides (acide caféique, linoléique et oléique) participent à leur pouvoir hépato-protecteur et leur acide caféoyl-quinique est celui qui contribue à sa valeur cholérétique, c’est à dire le pouvoir de stimulation de la bile.

La cynarine, un acide présent dans les feuilles et les graines d'artichaut, est l'un des ingrédients les plus bénéfiques pour protéger le foie et aider à guérir toute affection qui pourrait l’affecter: insuffisance hépatique, hépatite, cirrhose, jaunisse, etc.

La Cynarine stimule la production de bile, facilite la digestion, protège le corps contre les micro-organismes, et est également responsable de la réduction du cholestérol et des triglycérides, de la glycémie et de la protection des reins. En raison de ses propriétés diurétiques, il entre dans de nombreuses préparations visant à diminuer l'obésité ou pour se débarrasser de la rétention de liquide.

Des études ont montré que non seulement les artichauts présentaient un potentiel antioxydant important, mais qu'ils ralentissaient également l'activité des cellules cancéreuses du foie.

Comment l’utiliser :

Préparer une infusion avec deux cuillerées de feuilles sèches d’artichaut pour un litre d'eau. Prendre trois fois par jour avant les repas.

Vous pouvez également faire une préparation de jus des feuilles vertes mélangées avec du vin peut être utilisée dans le même but.

Effet secondaire

L'artichaut est ne présente aucun danger lorsqu'il est consommé en quantités avec une préparation alimentaire.

L'artichaut est potentiellement sûr lorsqu'il est pris par voie orale comme un médicament. Il a été utilisé en toute sécurité dans une recherche pendant 23 mois.

Chez certaines personnes, l'artichaut peut provoquer des effets secondaires tels que des gaz, des maux d'estomac et de la diarrhée. L'artichaut peut également provoquer des réactions allergiques. Les personnes les plus à risque de réactions allergiques sont celles qui sont allergiques à des plantes telles que les soucis, les marguerites et autres plantes similaires.

Bien qu’en aucun cas elles ne soient toxiques, il n’est pas conseillé aux mères qui allaitent de les manger, car l'utilisation entraîne la diminution de la production de lait.

L'artichaut peut provoquer une réaction allergique chez les personnes sensibles à la famille des Asteraceae / Compositae. Les membres de cette famille comprennent l’herbe à poux, les chrysanthèmes, les soucis, les marguerites et bien d’autres. Si vous avez des allergies, assurez-vous de consulter votre médecin avant de prendre de l'artichaut.

On craint que l’artichaut n’aggrave l’obstruction des voies biliaires en augmentant le débit biliaire. Si vous avez cette condition, n'utilisez pas d'artichaut sans en avoir d'abord discuté avec votre médecin.

 

Partager sur Delicious Partager sur Digg Partager sur Facebook Partager sur Twitter.

Ce qu'ils en pensent

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour laisser un commentaire.

 

Aucun commentaire pour ce conseil

Sport Responsable GENERALI