Bon plan Ski


lolo perpi


Le 24/05/2011 12:09

Conseil pour skier mieux

conseil

Passer correctement les bosses

Combien de fois n'ai-je pas vu une série de petites bosses, pas bien méchantes, envoyer un pantin désarticulé au tapis alors que les autres skieurs passent bien à la même vitesse ?
La parade se trouve dans une technique connue sous le nom d'avalement en ski de compétition. Elle consiste à utiliser les jambes comme un amortisseur qu'on replie sur les bosses et qu'on détend dans les creux, de façon à ce que le buste suive une trajectoire aussi rectiligne que possible. De même que pour un véhicule, le fait d'amortir permet de garder toujours le contact avec la neige (en particulier dans les creux), ce qui est une condition importante pour maîtriser la trajectoire dans un terrain délicat. Si l'on perd le contact avec la neige (ou même si l'on pèse beaucoup moins que d'habitude) il devient en effet difficile de corriger la position (avant/arrière ou gauche/droite). A contrario, l'erreur souvent commise par beaucoup de débutants est de ne pas assez fléchir sur la bosse, ce qui les fait s'envoler juste après, avec souvent une chute à la clé sur la bosse suivante.

Maîtriser le virage en neige profonde

Le cas que je vais traiter ici est le virage dans une pente moyennement raide (20-30°) en neige fraîche. Contrairement au ski de piste où un faible déclenchement (c'est-à-dire un faible effort de rotation) suffit à tourner, le virage en neige profonde demande un déclenchement important pour forcer les skis à changer d'orientation malgré la neige qui contrecarre le mouvement. Pour tourner, on doit accentuer le mouvement de flexion-extension par rapport à la piste. Cela, tout le monde le sait, mais la difficulté est plus subtile. En effet, si l'on se contente de déclencher le mouvement de rotation en même temps que l'extension, comme le font beaucoup de débutants, le début du virage se passe bien mais la fin est beaucoup plus difficile à contrôler. En effet, l'élan de rotation est tel que le skieur n'arrive pas à interrompre le virage. Dans les cas extrêmes, il remonte à contrepente et tombe en arrière. S'il parvient à éviter la chute, il se retrouve malgré tout dans une mauvaise position qui l'empêche d'enchaîner sur le virage suivant.
ci encore, la parade va s'inspirer des techniques des compétiteurs. Regarde un slalomeur : le buste garde toujours la même orientation, tourné vers le bas de la pente, tandis que les jambes et les skis tournent en fonction des virages. Pourquoi est-ce plus efficace ? Parce que le skieur n'a alors que l'élan des jambes et des skis à imprimer en début de virage ou à stopper en fin de virage. C'est une inertie bien moindre que si l'ensemble du corps devait tourner. Qui dit moins d'inertie dit maîtrise plus facile, évolutions plus rapides. Comment transposer ce principe au virage en neige profonde, qui est un mouvement très éloigné du slalom ? C'est en fait très simple : en début de virage, il faut tourner le buste vers l'aval avant le mouvement d'extension, voire avant le mouvement de flexion. Comme le buste est déjà tourné dans la bonne direction au moment où l'on doit déclencher vraiment le virage, un effort de rotation moindre suffit pour faire tourner les skis. En fin de virage, il faut maintenir le buste orienté vers le bas de la pente, ce qui est un mouvement quelque peu contre-intuitif car les skis doivent continuer à tourner. En particulier, il faut éviter que le bras situé à l'extérieur du virage tourne en même temps que les skis. Il doit rester bien en arrière.
Un mot au sujet du planter de bâton : il joue un rôle d'appoint utile, sans plus. Certains ont peut-être entendu que le planter de bâton donne l'impulsion essentielle pour la rotation (en tout cas c'est ce qu'un moniteur m'avait dit à mes débuts). C'est de la fumisterie : essaye de faire une flexion-extension sans essayer de tourner, tu verras bien que ce n'est pas de planter le baton de côté qui te fera virevolter.

Source : http://www.gumsparis.asso.fr/index.php/conseils-techniques/163-conseils-skier-mieux

Partager sur Delicious Partager sur Digg Partager sur Facebook Partager sur Twitter.

Ce qu'ils en pensent

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour laisser un commentaire.

 

Aucun commentaire pour ce conseil

Sport Responsable GENERALI