Bien etre tous


Jim


Le 17/04/2009 12:32

Les crampes

conseil

Définition :

 

La crampe est une contraction involontaire et très intense du muscle. Elle survient subitement et s'accompagne d'une douleur importante. Elle peut disparaître spontanément mais laisse néanmoins une contracture dans les jours suivants son apparition.

 

La douleur associée à la crampe n'est pas due à la contraction involontaire mais à l'incapacité du sang à pénétrer dans le muscle du fait de la pression interne trop importante.

La crampe apparaît le plus souvent pendant l'effort mais peut aussi survenir au repos. Ainsi, les crampes nocturnes du mollet ne sont pas rares.

La crampe d'effort n'est pas réservée aux amateurs mais peut toucher les sportifs très entraînés au sommet de leur forme.

 

Les causes :

 

- le défaut d'hydratation favorise très fortement l'apparition de crampes

- la perte en sodium et en sels minéraux à travers la sueur, si elle n'est pas compensée, est également un déterminant de leur apparition

- l'utilisation de matériel inadapté au sport pratiqué est également un facteur déclenchant : des baskets mal compensées, des chaussures de montagne trop serrés, des bottes de cavaliers qui compriment les mollets, un manche de raquette trop petit. Tout mouvement répétitif rééalisé dans de mauvaises conditions (mauvais matériel ou mauvaise technique) est susceptible d'entraîner une crampe

- l'absence d'échauffement ou l'insuffisance d'étirement avant un effort physique sportif, le manque de préparation physique adéquate et la fatigue, sont des causes classiques de crampes à l'effort

 

Soins :

 

Le traitement d'urgence consiste à étirer progressivement le muscle, éventuellement à le masser et à le maintenir à la chaleur. La contraction du muscle antagoniste (opposé) produit une inhibition de la contraction du muscle douloureux.

L'absorption d'eau et de sel (chlorure de sodium) est souvent pratiquée sur les terrains de sport.

Dans les heures et les jours qui suivent une crampe, le sportif a intérêt à se reposer, se faire masser, s'étirer et s'hydrater.

 

Prévention :

 

Avant l'exercice :

 

- bien s'échauffer avant l'effort

- anticiper les besoins en hydratation avec une eau minéralisée et sucrée

- veiller à avoir du matériel adapté à sa personne et à l'activité

 

Pendant l'exercice :

 

- s'hydrater régulièrement, avant d'avoir soif et par petites gorgées, avec une eau minéralisée et sucrée.

- développer un effort en rapport avec ses capacités physiques. Les séances d'entraînement doivent être progressives dans leur intensité et leur volume.

 

Après l'exercice :

 

- continuer à s'hydrater régulièrement. Une eau gazeuse riche en bicarbonate aidera à combattre l'acide lactique produit pendant l'effort au niveau du muscle

Partager sur Delicious Partager sur Digg Partager sur Facebook Partager sur Twitter.

Ce qu'ils en pensent

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour laisser un commentaire.

 

Posté le 28/04/2009 à 20:13   

Sophie

Bonjour,

Moi je prends du SPORTENINE (laboratoires Boiron). C'est homéopathique à base d'arnica 9ch, sarcolacticum acidum 3ch, zincum oxydatum 3 ch. C'est à prendre idéalement avant, pendant et après l'effort (quand celui ci est important). Sous forme de comprimés à croquer au gout légèrement citronné, très agréable.

ça lutte contre les crampes, les courbatures et aide à la récupération musculaire.

A prendre quand on fait du sport régulièrement mais également après une bonne séance de jardinage ou un déménagement.

C'est très éfficace.

Sport Responsable GENERALI